Potentialites rurales

Le secteur rural assure au Bénin plus de 75% des recettes d’exportation de produits locaux.   Les produits de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de la foresterie contribuent très sensiblement à la constitution du Produit Intérieur Brut.   Dans le secteur rural, les potentialités sont énormes et les perspectives sont prometteuses. 

Agriculture

Les terres cultivables sont encore très faiblement exploitées pour le développement des filières. Or, le Bénin jouit de conditions naturelles favorables qui permettent selon les régions de développer des filières adaptées aux climats. Ces filières constituent des opportunités d’investissement pour les investisseurs nationaux et étrangers.

Il s’agit de : 

  • Coton
    La filière coton est la filière la plus développée au Bénin. Soutenue, organisée et structurée, cette filière a une grande part dans les recettes d’exportation du pays. Elle comporte de grandes possibilités de développement de nombreux créneaux porteurs dont celui du traitement des graines de coton et le développement de l’industrie textile et de l’habillement.
  • Cultures fruitières : ananas, anacarde, mangues, oranges, avocats
  • Céréales : maïs, sorgho, riz, mil
  • Tubercules et plantes à racine : Igname, manioc, patate douce, pomme de terre, taro, etc. 
  • Légumineuses à graines : haricot, niébé, voandzou, soja
  • Oléagineux : palmier à huile, cocotier, arachide, karité, graines de coton 
  • Cultures maraîchères : piment, tomate, oignon, poivron, etc. 

Elevage

Dans le domaine de l’élevage, les principales espèces élevées au Bénin sont les bovins, les caprins, les porcins, les équins, et les volailles. La production animale représente en moyenne 30000 tonnes de viandes, 40000 tonnes de lait et 200 millions d’œufs par an. Pour satisfaire la demande intérieure, il est importé au Bénin des animaux sur pieds des pays voisins et de la viande surgelée de l’Europe. Il apparaît donc que des opportunités de création de fermes d’élevage et de fabrication de produits laitiers se présentent pour ceux qui s’intéressent à ce domaine. 

Pêche

Dans le domaine de la pêche, la production halieutique constituée essentiellement de poissons, de crevettes et de crustacés, provient de la pêche maritime (industrielle et artisanale) et de la pêche continentale. Le niveau actuel de la production nationale est d’environ 12000 tonnes en mer et de 30000 tonnes dans les eaux continentales.

Les crevettes béninoises de qualité très appréciée sont exportées vers l’Europe notamment l’Espagne.

Cependant, il existe un déficit qui peut être comblé par le développement de la pisciculture, tant l’appauvrissement des eaux béninoises est préoccupant. Les investisseurs qui s’intéressent à la production halieutique peuvent trouver des opportunités dans la pisciculture au Bénin.

Un autre volet non moins important et porteur est la création de chaîne de froid pour la conservation des produits halieutiques. 

© Ambassade de la République du Bénin
Englerallee 23 · 14195 Berlin · Tél/Fax (030) 2363 147-10/40
diplo(at)ambassade-benin.de