Coopération bénino - allemande

Etablies le 1er août 1960, les relations diplomatiques entre l’Allemagne et le Bénin ont fondé entre les deux pays une coopération économique, technique et culturelle exemplaire dont les orientations et les modalités de mise en œuvre sont définies lors des négociations intergouvernementales bénino-allemandes qui ont lieu tous les deux ans, alternativement en Allemagne et au Bénin.

Il s’agit d’un mécanisme d’évaluation biennale de cette coopération mis en place depuis 1978. Une évaluation qui devient triennale à partir de la 17ème session des négociations tenue à Bonn les 06 et 07 octobre 2010.

Couvrant trois (03) principaux domaines, la coopération entre les deux pays a pris un nouvel essor avec la conférence nationale de février 1990.

Ces domaines sont :

  1. environnement, protection et gestion durable des ressources naturelles en milieu rural
  2. décentralisation et développement communal
  3. gestion intégrée des ressources en eau et adduction d’eau potable

A la faveur de la session ci-dessus citée, le premier domaine d’intervention – celui de l’environnement – est transformé en un nouveau pôle de coopération au centre duquel l’agriculture devient une priorité, avec la sauvegarde de la biodiversité et l’adaptation au changement climatique.

La signature de l’Accord de coopération technique, le 29 juin 1978, a marqué une étape importante dans les relations qu’entretiennent les deux pays et permis au Bénin de bénéficier de substantielles contributions, sans compter ce que l’Allemagne lui apporte à travers les organismes multilatéraux d’aide au développement. La coopération économique bénino-allemande est mise en œuvre au moyen de deux principales structures, à savoir :

  • la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), Office allemand de coopération internationale relevant du Ministère fédéral de la coopération économique et du développement ; et
  • la Kreditsanstalt für Wiederaufbau (KFW), institution de crédit pour la reconstruction, relevant du Ministère fédéral des finances

L’Allemagne intervient également dans plusieurs autres secteurs, à savoir l’éducation primaire, l’artisanat, la culture, le tourisme. La coopération décentralisée porte sur l’assistance directe apportée au Bénin par les organisations non gouvernementales, les fondations et les länder.

Le Bénin abrite en effet les représentations des grandes fondations politiques allemandes que sont :

  • Fondation Friedrich Ebert (FFE) du Parti social démocrate
  • Fondation Hans Seidel (FHS) de l’Union sociale chrétienne et
  • Fondation Konrad Adenauer (FKA) de l’Union chrétienne démocrate.

Ces fondations participent activement à la consolidation du processus démocratique et à la dynamisation de l’économie.

Sur le plan des infrastructures, l’Allemagne a réalisé de grands ouvrages au Bénin. Le dernier en date, inauguré en janvier 2009 est le passage dénivellé sur l'avenue Monseigneur Steinmetz à Cotonou, baptisé Willy Brandt. Avant celui-ci, le pont Konrad Adenauer a été construit en 2005.

La coopération militaire qui porte essentiellement sur la formation des cadres de l’armée et l’aide à l’équipement est à un niveau satisfaisant.

Il reste, au plan des relations économiques, que l’Allemagne apporte un soutien plus significatif au développement du secteur privé béninois.

© Ambassade de la République du Bénin
Englerallee 23 · 14195 Berlin · Tél/Fax (030) 2363 147-10/40
diplo(at)ambassade-benin.de